Actualités de l’environnement

Tous les Articles de la Rubrique

PRESERVATION DES RESSOURCES NATURELLES : Vers une restauration du lac Bam

Le lac Bam est la plus grande retenue naturelle d’eau du Burkina Faso. Situé dans la région du Centre-Nord, le lac constitue la première source de revenus pour plusieurs ménages de la province. Mais ces dernières années, la réserve d’eau naturelle est menacée de disparition du fait de plusieurs (...)

Lutte contre la desertification au sahel : Yacouba, le « fou » qui arrête le désert

La forêt de Gourga, située dans le secteur n °15, à cinq kilomètres du centre ville de Ouahigouya dans le Sahel burkinabè, force l’admiration. Elle est l’œuvre d’un sexagénaire, Yacouba Sawadogo, considéré comme l’homme qui « arrête le désert ». Il a, grâce à son génie, transformé un sol inculte en une (...)

Trois entrepreneurs sociaux s’associent pour donner aux femmes les moyens de s’autogérer, se protéger leur environnement, d’améliorer leur vie.

ALINIHA - Une femme, un crédit, un arbre Trois entrepreneurs sociaux s’associent pour donner aux femmes les moyens de s’autogérer, se protéger leur environnement, d’améliorer leur vie. Aliniha est né d’une rencontre entre trois entrepreneurs sociaux d’Afrique de l’Ouest qui ont développé l’idée de (...)

L’eau, est-ce la vie ou la mort ? l’expérience du projet "Give Them a Cup of Water" (GTCW), du CREDO, Woord en Daad ET l’Union Européenne

Toutes les 20 secondes dans le monde, y compris au Burkina Faso, un enfant meurt d’une maladie liée à la consommation d’eau insalubre et plus de 2,5 milliards de personnes vivent dans des conditions d’hygiène et d’assainissement épouvantables, dont 80% se trouvent en Afrique. Au Burkina Faso, en 2006, (...)

Stratégie de réduction des déchets : la Commune de Ouagadougou gère ses déchets solides

La population de la ville de Ouagadougou, estimée à deux millions (2.000.000) d’habitants en 2010, produit annuellement environ trois cent mille (300.000) tonnes de déchets solides. Pour gérer ces déchets solides, la Commune de Ouagadougou a élaboré un Schéma Directeur de Gestion des Déchets (SDGD) qui (...)

Biocarburant : Le Burkina a sa première usine

Belwet Biocarburant SA a inauguré la première usine de production de biocarburant et diverses huiles végétales au Burkina Faso, le jeudi 15 juillet 2010 dans la zone industrielle de Kossodo, à Ouagadougou. Cette cérémonie, parrainée par le président de la Commission de l’UEMOA, a été présidée par le (...)

L’approche ECOSAN pour des engrais naturels

Le projet ECOSAN, opérationnel à travers un appui de l’Union européenne au Burkina Faso en partenariat avec le CREPA (Centre régional pour l’eau potable et l’assainissement), réalise des activités d’hygiénisation des excréta humains depuis 2006, en vue de les transformer en engrais destinés à la production (...)

De l’eau potable pour Toundou

Toundou dans la commune de Saponé, province du Bazèga, a bénéficié le mercredi 28 avril 2010 d’un don de forages et de moulins à grains de la part de l’ambassade du Japon. D’une valeur de 34 millions de F CFA, ce don de l’Etat nippon vient soulager les femmes de Toundou. Dans le cadre de la coopération (...)

Composter les tiges de cotonnier au champ pour accroitre la production agricole tout en respectant l’environnement et en réduisant les charges

Composter les tiges de cotonnier au champ pour accroitre la production agricole tout en respectant l’environnement et en réduisant les charges Les agriculteurs de l’ouest du Burkina Faso, et en particuliers ceux de la Province du Tuy où intervient le projet Fertipartenaires, produisent une grande (...)

Inondation à Ouagadougou : Rimkièta, un champ de ruines

La pluie diluvienne qui s’est abattue sur la capitale, Ouagadougou n’a pas épargné Rimkièta au secteur n°19. De nombreux dégâts ont été constatés. des dizaines de maisons se sont écroulées. Un pont a cédé enclavant une partie du quartier du reste de la ville. Des sinistrés désemparés ne savent plus à quel (...)
Pages: Pages 1 | 2 | 3
 
Propulsé par SPIP 2.1.26 | Squelette basé sur sandnyko | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © Faso DEV 2007 - 2017