Envoyer à un ami Imprimer l'article {id_article}

Activités génératrices de revenus : les femmes de Kokologho se dotent d’un centre de promotion féminine

L’Association féminine Song Taaba de Kokologho (AFSK), dans le Boulkiemdé qui signifie en français "entraide" a inauguré, le samedi 7 février 2009, son siège sous le parrainage de Mme Priscille Zongo, épouse du Premier ministre.

Il y avait foule au secteur n° 3 de Kokologho, samedi 7 février 2009 à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du siège de l’Association féminine Song Taaba (AFSK). En effet, les populations sont sorties massivement accueillir ce joyau qui va participer encore plus à leur émancipation économique et sociale.

Placée sous le patronage de l’épouse du chef du gouvernement et le marrainage de Adèle Bouda, épouse du ministre de la Santé, la cérémonie a été ponctuée de chants, d’animations de la troupe du célèbre comédien M’ba Bbwanga.

Entre coupure du ruban, visite des locaux, présentation des partenaires et remise de divers dons (une plate-forme multifonctionnelle, un moulin, deux charrettes, etc.) de la marraine, d’une valeur de 7 millions de F CFA. Les officiels ont salué les efforts de l’AFSK. D’un coût global de 8, 44 millions de F CFA, le hangar et le magasin ont pour vocation de servir d’espace d’une part, pour le stockage des noix de karité et de néré et d’autre part de renforcer les capacités des 250 membres de l’AFSK en matière de production de beurre de karité, de soumbala et d’alphabétisation.

Pour le ministre de la Promotion de la femme, Cécile Yoda, c’est un rôle du gouvernement que l’Association féminine Song Taaba a joué. "Ce geste revenait à notre département. Ce centre de promotion féminine est un espace de réunion et d’activités génératrices de revenus pour les femmes. Notre ministère va les accompagner", a rassuré la ministre de la Promotion de la femme, ajoutant que ce geste de l’association lui inspire de l’audace.

Ces infrastructures ont été réalisées avec l’appui d’une association-sœur française "Les amis de Sabou". Mais, les femmes de l’AFSK ont contribué à hauteur d’un million deux cent quinze mille francs à travers notamment le ramassage des agrégats, la fourniture de l’eau et la main d’oeuvre. "En France, nous avons récolté l’argent, à Kokologho ici vous avez construit ce bel édifice. Nous continuerons à soutenir l’AFSK...", a déclaré le porte-parole de l’association "Les amis de Sabou", Bernard Kaboré.

Et de patronage de la cérémonie de saluer un bel exemple à suivre par toutes les femmes du pays, tout en félicitant "Les amis de Sabou". Mme Priscille Zongo dit être venue encourager les femmes de l’AFSK et leur dire surtout que l’entraide et la solidarité permettent d’éloigner la misère.

Créée en 2000, l’AFSK, une organisation de femmes rurales à caractère social et à but semi-lucratif, a à son compteur plusieurs acquis. Il s’agit de l’octroi de micro-crédits à hauteur de 13,5 millions de F CFA, l’implantation de deux moulins, fruits du partenariat avec "Les amis de Koudougou". Elle a aussi conduit une opération cartes d’identité qui a permis à 260 femmes de s’en acquérir.

Au regard de ces acquis, la marraine de la cérémonie d’inauguration du siège, Mme Adèle Bouda a indiqué qu’en huit années d’existence, l’association "Song Taaba" a enregistré des acquis fort réconfortants. "Femmes de Song Taaba, vous êtes à féliciter et je vous félicite pour votre engagement", a déclaré Mme Bouda à l’adresse de ses filleules. Un message qui semble galvaniser davantage les femmes de l’AFSK.

Elle espère engager un plaidoyer cette année, pour mobiliser des ressources, organiser une opération d’établissement de jugements supplétifs, initier de mariages collectifs, doter ses membres de moyens roulants et réaliser un forage, a expliqué sa présidente, Mme Blandine Kaboré.

S. Nadoun COULIBALY

source :http://www.sidwaya.bf/soc-cult_6.htm

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 2.1.26 | Squelette basé sur sandnyko | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © Faso DEV 2007 - 2017