Envoyer à un ami Imprimer l'article {id_article}

Association de développement : à la recherche d’une technique locale de connexion Internet !

Le mercredi 18 juin, une équipe de l’association Yam Pukri a effectué une visite d’étude à Boulsa, une commune rurale dans la province du Sanmentenga. Elle a pu s’imprégner de l’expérience novatrice de l’association Na Songbo en matière de connexion internet.

Na Songbo est une association de développement de 54 groupements organisés en 5 unions avec plus de 1300 membres individuels. Elle intervient dans 4 domaines à savoir, le volet Actions pour le développement rural (micro crédit, crédit agricole, réalisation et réhabilitation hydrauliques), le volet Education formation/Genre et Développement (alphabétisation, formations en couture et teinture, boutique de vente), celui des Activités rémunératrices de revenus (atelier multi tâches, unités en location, chambres d’accueil) et le volet parrainage.

JPEG - 23.8 ko
Le centre d’accès à internet de Na Songbo

« Nous avons commencé à intégrer les TIC dans nos activités à travers l’audiovisuel », nous raconte Sœur Pascaline Belembaogo, coordonnatrice de Na Songbo. Ensuite, le besoin de numériser nos rapports pour une plus grande sécurité et permettre un suivi efficace des activités par les partenaires s’est fait sentir. Nous avons alors procédé à des formations internes en bureautique des agents ajoute t-elle.

JPEG - 18.3 ko
L’antenne principale sur le site de Na Songbo

En effet, pour une réussite du volet parrainage, Na Songbo avait besoin d’une communication permanente entre chaque parrain et son filleul. Avant la communication se faisait à travers la poste, ce qui n’assurait pas une rapidité dans les correspondances, encore que les coûts de la correspondance revenaient chers à l’association étant donné que l’ensemble des parrains (structures et individus) est disséminé à travers plusieurs pays d’Europe. Elle a dès lors pensé à un moyen de communication pouvant faciliter les correspondances et servir du même coup d’outil de désenclavement de la localité. Na Songbo procédait ainsi à l’équipement en matériels informatiques de son centre, mieux à l’ouverture d’un centre d’accès communautaire grâce à l’appui de ses partenaires occidentaux.

Et comme partout ailleurs dans les localités décentralisées au Burkina Faso, la connexion internet posait un problème. Elle a par conséquent opté pour une connexion satellitaire depuis l’Italie, pays d’un des partenaires. Par contre, ce qui est intéressant et bénéfique pour l’ensemble des populations de la localité, c’est cette faculté développée par Na Songbo pour partager cette connexion Internet avec d’autres structures de la localité. Elle a pu ainsi desservir la mairie, la direction régionale de la santé et le centre social de promotion de la santé (CSPS), grâce à une technique s’appuyant sur des compétences locales. À partir d’une parabole implantée sur le siège de l’association, cette technique dessert 3 autres sites sur un rayon d’environ 1 km grâce à des antennes de relais.

JPEG - 19.5 ko
L’antenne de relai sur le site du CSPS

Comme la signification de Na Songbo, « cela nous aidera », cette approche vient montrer si besoin en était encore que les compétences pour une insertion adéquate et adaptée des TIC à nos réalités existent en local. Faut-il seulement en prendre conscience et valoriser ces compétences dans d’autres zones où le besoin se fait sentir, une tâche qui incombe à tous et plus particulièrement aux autorités nationales du secteur des TIC.

Dieudonné LANKOANDE_Faso-dev

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 2.1.26 | Squelette basé sur sandnyko | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © Faso DEV 2007 - 2017