Envoyer à un ami Imprimer l'article {id_article}

Des publications africaines pour enfants à lire ou à faire des cadeaux

Les Jumelles de Bama

Coumba Touré gère Falia Editions Enfance, une maison d’édition qui publie pour les enfants, avec les enfants, elle a commencé très jeune à travailler avec diverses organisations, elle milite dans plusieurs mouvements pour une justice économique et sociale, pour un monde meilleur.

L’œuvre : les Jumelles de Bama Un jour, Bama appela les Jumelles et leur annonce qu’elle n’est pas leur mère biologique…
-  Qui est donc notre mère ? Demanda finalement Baji avec beaucoup de peine
-  Je ne la connais pas. Voilà pourquoi il m’a été difficile de vous annoncer cette nouvelle,
-  Nous devons la retrouver, dit Sanji, les larmes aux yeux. Pourquoi ne nous l’as-tu jamais dit ?
-  Comment allons –nous la retrouver ? Nous ne savons rien d’elle ! ajouta Baji. Nous ne connaissons ni son nom ni son visage.
-  J’aimerais beaucoup vous aider mais je ne sais rien d’elle, répondit Bama tristement…

Dans les jumelles de Bama, Coumba Touré nous dit par le conte, pourquoi au sahel, les enfants ont plusieurs mères.

MAMITA

Collection léeboon Lipon- je m’appelle Aminata Rokhy est ma mère, elle est belle comme une étoile….

JODAPHIA ET LA PIERRE QUI FRISONE

CONTE DE/ Monia, Ophélie, Johann, Badr, Amanda, Sofia

LA CHEVRE DE SOKOTO

L’AUTEURE : Fama Diagne Sène est romancière, nouvelliste et poète sénégalaise. Son premier roman, intitulé Le Chant des ténèbres remporte le « Grand Prix du président de la république du Sénégal pour les Lettres » en 1997. Son premier conte pour enfants, les deux amies de Lamtoro de la collection Léeboon- Lippoon, une coédition de Falia éditions enfance- Edicef, publié en 2003 est très apprécié du grand public. La chèvre de Sokoto est son deuxième livre pour enfants.

L’œuvre : la chèvre de Sokoto Sokoto était un beau village au cœur de l’Afrique avec des prairies verdoyantes où se prélassaient des vaches grasses entre les mares qui ne tarissent jamais. Tout le monde y vivait heureux… mais Samba-le –berger était le plus heureux de tous. Il possédait le plus grand troupeau de Sokoto. Plus de deux mille bêtes toutes aussi grosses les unes que les autres : des bœufs, des moutons Samba-le-berger préférait Mélissa, la chèvre blanche. Sa femme, excédée par cette chèvre trop choyée, quitta Samba.
-  Soit ! avait crié Samba. Il préférait Mélissa, sa chèvre blanche à toutes les femmes du monde…

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 2.1.26 | Squelette basé sur sandnyko | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © Faso DEV 2007 - 2017