Envoyer à un ami Imprimer l'article {id_article}

Le marché des vins au Burkina Faso : la production locale fait son entrée

Le Burkina Faso est un pays d’initiative que l’on ne peut manquer de citer en exemple, en matière d’inovation. Les opérateurs burkinabè ne se laissent pas envahir par les produits d’importation sans créer les leurs. Aujourd’hui, c’est le vin « made in Burkina » qui fait son entrée sur le marché des vins juqu’alors fait de vins importés

Deux offreurs et pas des moindres, vendent du vins local à des prix très compétitifs : le premier c’est « Les vins du Burkina » , marque déposée au brevet N° 006688/B/OAPI/DG/OPGISTBT/99 du 30 juin 1999 ; le second « Vin laltere » , signifie en latin "l’autre vin".

La préparation de ces vins

La préparation du vin laltere se fait suivant un cycle de fermentation méthodiquement suivi sans aucun apport de produit chimique, d’alcool ou de levure. Le cycle de fermentation est suivi avec une hygiène de propreté très rigoureuse, ce qui permet sa réussite et sa durabilité qui est de trois ans maximum. Ce vin est uniquement préparé à base de raisins sauvages récoltés au Burkina pendant la saison des raisins qui en moyenne de Juin à Août. La teneur du vin laltere est de 10 % d’alcool.

Les vins du Burkina, eux, sont préparés à base de raisins sauvages, d’oseille, de goyave,de pain de singe, de gimgimbre, de sorgho et de kagha (detarium). Nous avons donc 7 types de vins correspondant aux ingrédients cités. Les taux d’alcool atteignent pour certains 31% d’alcool, c’est par exemple le vin de gimgimbre.

Des prix concurrentiels

Les vins du Burkina sont conditionnés en bouteilles d’un litre au prix de 1200f Cfa la bouteille . Son promoteur le livre également en sachets de 100f Cfa , toute chose qui le rend accessible à tous. S’agissant du vin laltere , il est livré à 1250f Cfa la bouteille d’un litre, sans autres type de conditionnement.

On peut dire que ces vins made in Burkina sont concurrentiels par rapport aux vins importés qui vont de 1250f cfa à des prix dépassant de loin le pouvoir d’achat du burkinabè lamda. En attendant des lendemains meilleurs , bons vents à ces innovateurs intègres.

BAMBIO Z. François source : www. investir-bf.info

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 2.1.26 | Squelette basé sur sandnyko | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © Faso DEV 2007 - 2017