Envoyer à un ami Imprimer l'article {id_article}

Politique

GOUVERNEMENT DU BURKINA FASO

Le Burkina Faso a adopté un système de pouvoir présidentiel fort avec la restauration de la démocratie par l’adoption de la constitution de la quatrième république le 2 juin 1992. Le président a le pouvoir de dissoudre l’assemblée. Il est le chef suprême des armées et premier magistrat. A l’issu des élections législatives du 6 mai 2007 remportées par le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) le Président du Faso a nommé le 6 juin 2007 par décret Son Excellence Monsieur Tertius ZONGO Premier Ministre. Il s’agit du 5è gouvernement depuis l’avènement du processus démocratique dans le pays si l’on considère le rang de nomination de l’actuel Premier Ministre.

JPEG - 12.6 ko
devant et à droite, le Chef de l’Etat, son SE, Blaise Compaoré et à gauche, le Pemier Ministre, son SE, Mr Tertius Zongo

Le gouvernement comprend 34 ministres dont 1 ministre d’État , 6 ministres délégués. Le nombre de femmes dans le présent gouvernement est de 6.

En plus des institutions ministérielles, plusieurs autres institutions liées au processus démocratique ont été mis en place. Il s’agit principalement :
- du Conseil Économique et Social qui est un cadre d’expression des différentes sensibilités de la société burkinabé ;
- du Médiateur du Faso qui est une institution de gestion pacifique des crises entre l’administration et les administrés et joue un rôle très important dans la préservation de la paix sociale.
- enfin le pays dispose de structure de contrôle de gestion de l’État. On peut retenir entre autres l’Assemblée Nationale qui a le pouvoir de mener des enquêtes sur la gestion de l’État et d’interpeller les différents responsables des institutions de la république ;
- de la Cours des comptes qui est chargée de la bonne exécution des dépenses publiques. Elle a un pouvoir de sanction ;
- l’inspection Général d’État qui est chargée du contrôle de tous les services publics, de veiller à la qualité de fonctionnement et de gestion du service public.

Forum de l'article

  • Politique
    par ()], venant de

    Avec le départ de Salif Diallo, le gouvernement ne compte plus qu’un seul ministre d’Etat. Il est aussi bon de préciser le nombre de femmes qui composent le gouvernement.Le genre oblige !

Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 2.1.26 | Squelette basé sur sandnyko | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © Faso DEV 2007 - 2017