Envoyer à un ami Imprimer l'article {id_article}

SEMAINE NATIONALE DE L’INTERNET : Record de participation pour la nuit du web

Du 18 au 26 avril se tient la semaine nationale de l’Internet. La manifestation est à sa quatrième édition et commence à accrocher l’intérêt des Burkinabè. La nuit du web qui récompense les meilleurs sites web du pays bat un record de participation avec plus de 150 inscrits cette année à la conquête du Gambré d’or.

La Semaine nationale de l’Internet ouvre ses portes au public le 18 avril prochain pour quelques jours de débats et d’échanges sur la promotion des TIC au Burkina. Cette fête est placée cette année sous le signe de l’environnement.

Le choix s’explique par la volonté des organisateurs d’investiguer le potentiel des TIC utilisable pour sauvegarder l’environnement. Moustapha Bandé, président de la commission thème a expliqué que ce thème fera l’objet d’un débat télévisé sur l’utilité des TIC dans la gestion durable des ressources naturelles. Le ministère de l’Environnement et du Cadre de vie est activement impliqué cette année, a déclaré le responsable du thème de la SNI.

Le clou de la SNI est incontestablement la nuit du web qui prime les meilleurs sites web du pays. Cette édition a battu le record de participation avec plus de 150 concurrents contre 86 en 2007. 10 catégories sont ouvertes au concours dont deux nouvelles. Une qui porte sur les sites qui traitent de l’environnement et l’autre sur les sites qui offrent des services en ligne. Selon Bandé, l’objectif du comité d’organisation est de promouvoir la conception de sites dynamiques qui mettent en valeur l’interaction entre internautes et prestataires de services. La particularité de cette édition de la nuit du web est que les webmasters seront directement primés, une façon de rendre hommage à ces hommes de l’ombre. La semaine donnera à voir également le potentiel qu’offrent les entreprises privées et les administrations publiques dans le domaine à travers le SITICO (Salon de technologies de l’information et de la communication). Le site de l’hôtel Azalaï accueille cette exposition.

Le côté populaire de la semaine est maintenu. 7000 personnes pourront profiter de formations gratuites pendant la durée de la semaine. Les cyber postes, les centres multimédia, les centres ADEN et 72 cybercafés membres de l’APROTIC (Association professionnelle de promoteurs des TIC) vont accorder gratuitement cette prestation. 34 villes sont concernées par la formation. Des conférences publiques sont également prévues au centre névralgique de la semaine à l’hôtel Azalaï Indépendance.

Abdoulaye TAO_ http://www.lepays.bf/quotidien/lumieres2.php?codeart=15712&numj=4099

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 2.1.26 | Squelette basé sur sandnyko | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © Faso DEV 2007 - 2017