Envoyer à un ami Imprimer l'article {id_article}

Salon international des remèdes naturels, les tradipraticiens s’insurgent contre la déforestation, l’excision et le charlatanisme

La VIe édition du Salon international des remèdes naturels (SIRENA) 2008 a ouvert ses portes, lundi 25 février 2008 à la Maison du peuple de Ouagadougou sous le thème : « L’implication des tradipraticiens de santé dans la lutte contre les pratiques néfastes à la santé de la population ».

Le savoir médical des ancêtres est à l’honneur du 25 février au 3 mars 2008 à la Maison du peuple à l’occasion du VIe Salon international des remèdes naturels (SIRENA). En effet, des tradipraticiens d’Afrique, d’Europe et du Burkina exposent leur savoir-faire.

Les produits exposés soignent entre autres, la sinusite, la stérilité, la frigidité, le paludisme, l’hépatite, le diabète, l’asthme, les faiblesses sexuelles, etc. Pour cette édition, les innovations portent sur la création d’un stand destiné au dépistage gratuit du diabète, des stands de géomancie (voyance par le sable) et la cartomancie (voyance par les cartes).

Le thème choisi est : « L’implication des tradipraticiens de santé dans la lutte contre les pratiques néfastes à la santé des populations ». Les pratiques pointées du doigt sont la déforestation entraînant une raréfaction des plantes médicinales, l’excision et le charlatanisme.

« Les programmes de lutte contre ces fléaux néfastes à la santé de nos populations doivent étroitement intégrer les tradipraticiens de santé. Nous pensons qu’il n’y a pas mieux que les guérisseurs pour combattre les charlatans, sensibiliser les exciseuses pour un abandon de la pratique », a soutenu le président du PROMETRA/Burkina, Joseph Sia.

Quant à la déforestation, le représentant du ministère de la Santé, Mahamadou Compaoré, a indiqué qu’il était impérieux d’inciter les tradipraticiens de santé à la préservation des zones de peuplement naturel, au reboisement, à la culture des plantes médicinales. La VIe édition du SIRENA qui dure une semaine est placée sous le parrainage du Professeur Odile Germaine Nacoulma et la présidence d’honneur du grand Chancelier des Ordres burkinabè, le colonel Mamadou Djerma.

Boureima SANGA, Sydwaya http://www.sidwaya.bf/soc-cult_2.htm

Forum de l'article


  • Salon international des remèdes naturels, les tradipraticiens s’insurgent contre la déforestation, l’excision et le charlatanisme
    par ()], venant de

    A designer handbags play is certainly a wise choice. like this wholesale replica handbags webiste,These bags are actually the same materials as marks of origin, and even proud of an excellent durability and craftsmanship.like Hermes birkin,Hermes kelly,speedy 30,chanel 2.55 bag,Louis vuitton Monogram Canvas replica purses,You do not have to worry about the poor quality and sub-functions just as cheap reproductions usually suffer. However, as these handbags are not subjected advertising and other promotional costs, they can be sold at very reasonable and affordable. With the same quality of design and reproduced as originals, you’re sure to have a good impression of your friends and colleagues of the company. I suggest you check out the quality about Chanel replica,Louis Vuitton replica,Gucci replica.How amazing replica purse !

Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 2.1.26 | Squelette basé sur sandnyko | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © Faso DEV 2007 - 2017